UE

Mobilisation européenne pour la libération du pasteur Brunson, prisonnier en Turquie

Mobilisation européenne pour A Brunson

Par ECLJ1525434115798

À quelques jours de la prochaine audience du procès du Pasteur Brunson, une cinquantaine de députés au Parlement européen écrivent une lettre ouverte au Président Erdogan.

Après 18 mois éprouvants passés en prison sans connaître ses chefs d’accusation, le Pasteur Andrew Brunson est convoqué une nouvelle fois devant le juge le 7 mai.

À cette occasion, les députés de 8 groupes politiques et 16 nationalités ont notamment rappelé au Président turc la résolution du Parlement européen sur la situation actuelle des droits de l'homme en Turquie adoptée en février 2018, « priant instamment » le gouvernement turc « de libérer le pasteur Andrew Brunson et de lui permettre de rentrer chez lui ».

Accusé d’avoir participé à la tentative du coup d'État de 2016, le Pasteur Brunson risque 35 ans de prison. Il est accusé en particulier de « diviser et séparer [la Turquie], par le biais de la christianisation ». Il aurait agi comme « un agent de guerre non conventionnelle » sous le « masque d'un pasteur d'église évangélique ». L'acte d'accusation identifie  la "christianisation" avec le terrorisme et considère que la foi chrétienne met en danger l'unité de la Turquie. Ces poursuites reposent en grande partie sur des "témoins anonymes" ainsi que sur des "documents secrets".

Une première audience eut lieu le 16 avril et dura plus de 10 heures. Alors que le Pasteur Brunson y déclarait aimer et prier pour la Turquie depuis 25 ans, le procureur turc dut reconnaître que l’accusé n’était pas membre de mouvements d’opposition et qu’aucun lien direct n’était établi entre lui et la tentative de coup d'état de 2016.

Il fut néanmoins gardé en détention.

La prochaine audience est prévue le lundi 7 mai.

Cette cinquantaine de députés s’ajoute à la liste de plus en plus longue des personnes et institutions ayant demandé la libération du Pasteur Brunson. Au Conseil de l’Europe, d’autres députés ont aussi déclaré « urgent que la Turquie respecte ses engagements et mette un terme immédiat à cette situation scandaleuse ».

L’ECLJ continue d’agir auprès des instances européennes et internationales pour défendre, à sa demande, le Pasteur Brunson.

Lire la lettre ouverte avec les députés signataires