Radio show in French only.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a mis en demeure le 13 décembre 2021 cinq sociétés diffusant du contenu pornographique sur différents sites internet accessibles sur simple déclaration d’être majeur.

Le régulateur de l’audiovisuel en France leur reproche de ne pas avoir mis en place leur nouvelle obligation légale d'empêcher les mineurs d’accéder à un tel contenu. En effet la loi du 30 juillet 2020 pose qu’il ne suffit plus de déclarer avoir plus de 18 ans par un simple clic, pour pouvoir regarder des vidéos et images pornographiques, sous peine de sanctions pénales. Plus d’un après, ces sites internet n’ont rien fait, comme le constate l’huissier du CSA : les cinq sites édités par les cinq sociétés sont toujours accessibles sur simple déclaration de majorité. Pour la première fois le « gendarme de l’audiovisuel » met en demeure ces sites de se mettre en conformité avec la loi d’ici la fin de l’année.

Alors que doivent-ils faire ? Éléments de réponse dans cette émission en vidéo ou podcast :

Lire ici le rapport de l'ECLJ sur la pornographie et les droits de l'homme.

Pornography is not a Human Right
Read the full text of the petition

SIGNATURES

Cookies & Privacy

There is no advertising for any third party on our website. We merely use cookies to improve your navigation experience (technical cookies) and to allow us to analyze the way you consult our websites in order to improve it (analytics cookies). The personal information that may be requested on some pages of our website (subscribing to our Newsletter, signing a petition,  making a donation...) is optional. We do not share any of this information we may collect with third parties. You can check here for our privacy & security policy for more information.

I refuse analytics cookies